se connecter
creer un compte
mot de passe oublié

Le chien Patou


Historiquement, le Chien Patou était un chien de berger très répandu. Il a disparu avec les prédateurs tels que le loup et l'ours. La réintroduction de ces animaux le renvoie sur le devant de la scène.

Certains bergers ont commencé à s'adjoindre des chiens patous pour éloigner les chiens errants et les renards qui faisaient des dégâts dans les troupeaux. Désormais, c'est surtout pour éloigner les loups et les ours qu'ils sont utilisés. L'Etat aide à l'achat d'un chien et verse une somme pour la nourriture et les vaccins.

Le risque est toutefois que le chien Patou devienne un enjeu :
Mettre un Patou dans son troupeau peut vous faire considérer comme étant pro ours.

Son mode de vie et son attitude :
Le montagne des Pyrénées est un superbe gros chien blanc à poil long. Le Chiot est séparé très tôt de ses frères et soeurs pour être élevé au sein même du troupeau. Il se crée alors un lien entre le chien et le troupeau ; ce dernier devient le territoire même du chien. Le Patou défendra le troupeau de l'approche de tout prédateur potentiel; il n'est pas un chien d'attaque mais il est prêt a aller au contact si ce prédateur persiste à s'approcher du troupeau.

Par voie de conséquence, tout promeneur, cycliste ou chien errant sera considéré comme un intrus et cela dicte naturellement l'attitude à tenir.

Il ne faut pas exagérer le danger que représente ce chien pour le randonneur (c’est la même problématique que le facteur jadis) . Il ne faut pas le minimiser non plus .
Les témoignages d'éleveurs, que l'on peut trouver facilement sur Internet, montrent que certains chiens ne sont pas exempts d'agressivité ( impossible de les rappeler au passage de touristes, les gens ont peur de s'approcher de la ferme, paiements indemnités pour morsures etc. )

Que faut il faire
A l'approche de pâturages, il faut si possible, identifier la zone et la contourner. Lorsque le chien vous repère, il arrive en courant et en aboyant, sa fonction est surtout dissuasive. Et il est vrai que, isolé en pleine montagne, trois ou quatre bêtes de 55 kilos qui viennent sur vous à toute voix et toutes pattes, pour en avoir fait l'expérience, cela est terriblement impressionnant.

Naturellement il ne faut faire aucun geste qui puisse être perçu par le chien comme une agression : Ne pas s'affoler.
Ne pas crier.
Ne pas courir.
Ne pas lever son bâton.
Ne pas lancer de pierre.
Ne pas provoquer le chien du regard.
Ne pas essayer de lui donner à manger.
Ne pas essayer de lui parler.
Il faut marcher en s’éloignant de la zone de pâture du troupeau.

Si le caractère du chien est conforme au standard du montagne des Pyrénées, le chien aboiera encore un moment puis il vous laissera vous éloigner. Eventuellement, si vous ne bougez pas, il doit vous reconnaître comme non agressif et vous laisser en paix, dès lors que vous n’essayez pas de vous approcher du troupeau . ...Tout cela restant parfaitement théorique !