se connecter
creer un compte
mot de passe oublié

Que faire en cas d'orage imprévu ?

Par temps d'orage, il est dangereux de se mettre à l'abri d'un arbre, surtout si cet arbre est isolé. D'une façon générale, tous les objets non protégés (par un paratonnerre) placés en terrain découvert sont à éviter : petites constructions telles que cabanes, granges...

Le voisinage de structures métalliques élevées est fortement déconseillé (pylônes par exemple). Ne pas se trouver à proximité de cours d'eau et, à plus forte raison, ne pas se baigner , ne pas circuler à bicyclette ou mobylette, se débarrasser de tout objet métallique (piolet...) et en montagne, s'éloigner des crêtes.

Trois attitudes simples à retenir: Se tenir le plus bas possible Essayer de diminuer au maximum la surface de contact avec le sol. Les deux pieds doivent être proches l'un de l'autre et ne pas faire de pont sinon il y a des riques que le courant passe d'une jambe à l'autre. S'écarter en zone boisée des arbres les plus élevés; au contraire se placer entre les arbres espacés et bas.

Lorsqu'un groupe est surpris par l'orage, chaque personne doit s'isoler en maintenant un écart de deux mètres entre chacun. Surveiller, en montagne, les signes avant-coureurs (chute de température et de pression, augmentation de l'humidité) pour prendre les mesures de prudence qui s'imposent. (extrait du site du comité départemental de la randonnée pédestre de l'Hérault http://cdrp34.com/)

Nous, prudents randonneurs de base Que peux on déduire de cela ? - Il faut partir le plus tôt possible et aborder la descente si possible avant 14h00 car les orages éclatent le plus souvent en après-midi
- Il faut regarder et écouter les météos locales . Les grandes courses se feront avec un anticyclone sûr sans orages annoncés . Dans le cas contraire, on choisira une rando plus courte avec une possibilité de retour en sous bois en moins d'une heure (600m maxi de dénivelé . cela signifie en gros Ne pas monter au delà de 2800 ce qui est déjà pas mal).

- Il faut apprendre à reconnaître un cumulo-nimbus en formation et ne pas hésiter à écourter la balade . On peut toujours revenir .

- Il faut établir la courbe de pression atmospherique théorique par rapport à la montée prévue et réagir en cas de chute brutale de la pression .

- Puisque vous êtes randonneurs, un jour vous prendrez un orage . Si vous avez respecté les conseils ci-dessus, vous serez déjà en sous bois . Eloignez vous des grands arbres . Cherchez un bosquet . rester debout ou mieux accroupi sans objet métalliques si possible avec un bon poncho et les pieds avec le minimum de contact avec le sol mouillé (tapis de branche de pierres moyennes ....) ça ira !!!