se connecter
creer un compte
mot de passe oublié

Les bâtons de randonnée

Le bâton aide-il pour marcher? previent-il la fatigue ? .

La réponse est oui aux deux questions .

Ils sont une aide aux systèmes musculaires et articulaires .

Dans les montées :

ils aident les jambes grace à la puissance complémentaire apportée par les bras, lesquels dans le même temps permettent de faire travailler efficacement les muscles dorsaux, pectoraux et abdominaux . En aidant à maintenir un bon équilibre en permanente, il évitent les efforts superflus et les réactions vives de recherche d'équilibre, préjudiciables aux articulations et aux ligaments . Dans les descentes : Ils permettent de diminuer les chocs sur les articulations des chevilles et des genoux . Ils sont une aide significatives dans les grandes marches

A l'arrêt pendant quelques secondes, on s'appuie dessus . Il empêchent les glissades lors des passages de gués . Ils peuvent aider à tenir à distance un patous entreprenant .

Il y a trois sortes de batons :

Le bâton en fibre de verre ou fibre de carbone :



Il sont très réactifs et donnent une très bonne réponse au sol .

Ce sont des bâtons particulierement légers moins de 200g . Il sont donc très agréables . On leur associe généralement des dragonnes enveloppantes, qui prennent parfaitement la main et assure en retour automatique du baton . C'est effectivement très efficace, malheureusement, en randonnée, il y a mille et une raisons de quitter le bâton et il est fort pénible, en pleine pente, de devoir desserer les dragonnes pour simplement attraper les lunettes d'approche ou la barre de céréales .

Ces bâtons de plus ne sont pas réglables ; ils doivent donc être achetés à la longueur voulue et utilisées par la même personne ; ce sont des bâtons à utiliser en randonnée sur des parcours ou il n'est pas nécéssaire de les accrocher au sac car même si cela n'est pas impossible, ce n'est pas très pratique . Ils mesurent entre 1,10m et 1,20m .

Le bâton métallique, en duraluminium ou alliage d'aluminium .



Ce sont les bâtons traditionnels de la marche en montagne . En marche d'approche, ils sont accrochées au sac ; on les sort dès les premières pentes et ils retournent dans le sac lorsqu'il faut "mettre les mains" .

Ils sont naturellement un peu plus lourds (entre 200 et 300g) et leur rendu au sol est moins performants car "cassées" par les raccords téléscopiques ; lesquels raccords entrainent, bien-sûr une moindre longévité .Enfin, si l'on se fait surprendre par un mauvais orage, on est bien plus tranquille avec des bâtons en fibre de verre . Les dragonnes sont généralement les mêmes que les batons de ski, ils sont donc aisés à enlever .

Le baton en bois avec l'embout ferré .



Il est beaucoup plus rustique moins tourné vers l'ergonomie de la marche sportive . c'est toutefois un bon soutien et un bon assistant pour pousser une branche, dernier recours pour tenir à distance un chien errant ( le profil bas est généralement très efficace) Je le prends lorsque je sors avec ma chienne Labrador . et aussi lorsqu'il peut y avoir des champignons au bord des chemins, il sert à repousser délicatement les arbustes .

Conclusion

Expérience faite, on peut dire que l'usage de batons est super dans les montées longues ,raides et fatiguantes ou l'on peut se venger sur les batons et les planter de tout coeur, c'est un excellent soutien, autant psychologique que physique, et lorsque l'on descend ces mêmes pentes ou l'on ressent parfois des sensations proches de la descente à ski . Sur le plat, hormis un gain de rendement, l'usage de bâtons n'apporte pas un confort complémentaire (sauf peut être après 1500m de dénivelé ou les bâtons sont aussi solides que les jambes)