se connecter
creer un compte
mot de passe oublié
ALTIMETRE le principe Le poids de la colonne d'air en un point donné détermine la pression atmosphérique . La pression atmosphérique est d'autant plus faible que nous nous élevons puisque il y a moins d'air au dessus . La pression atmosphérique se mesure avec le Pascal (anciennement bars 1bar=100 000 Pascals) . En météo on utilise l'hectopascal (hPa) Dans des conditions normales, la mesure des pressions atmosphériques de référence sont les suivantes : Altitude pression 0 niveau de la mer--1013 hPa soit une variation ponctuelle d'environ 12 hPa par mètre au niveau de la mer
. 11-----------------à 1000m
. 10-----------------à 2000m
. 09-----------------à 3000m
Ceci est approximatif mais suffisant pour se positionner

L'altimètre mesure l'évolution de la pression atmosphérique et la traduit en différence d'altitude .

Il est donc dépendant de l'altitude de référence qu'on lui donne . Les conditions climatiques pouvant changer d'un point à un autre et d'un moment à un autre, cela faussera d'autant le calcul purement théorique de l'altimètre . Il faut donc, aussi souvent que possible, lui redonner l'altitude du lieu ou l'on se trouve . Il est clair qu'une chute de pression purement météorologique va fausser la mesure de l'altitude si l'on y prend garde . A l'inverse si l'on repère bien l'altitude avec le terrain, une chute intempestive de pression peut permettre d'identifier au plus tôt une perturbation météo . En conséquence, lorsque l'on part en randonnée,

- Il faut connaître les points de référence de l'itinéraire ou l'on pourra mettre à jour l'altimètre ; et lorsque l'on y arrive, ne pas oublier de le faire .
- Il faut calculer en fonction de la pression atmosphérique de l'altitude de départ quelles seront les pressions aux altitudes supérieures afin d'identifier une éventuelle chute de pression annonçant un orage .

Ceci dit, l'altimètre et un magnifique outil d'orientation car il permet de croiser les temps de marche et les courbes de niveau sur la carte . Il est précieux pour aider à identifier les croisements de sentiers dont on connaît l'altitude . Il permet de faire très rapidement des approximations sur le temps de marche restant à courir en fonction du dénivelé restant .

Combien ça coûte Le prix d'un altimètre reste raisonnable .(à partir de 150€ pour un altimètre de poignet qui corrige les évolutions de température) et c'est vraiment un instrument précieux en montagne .

Si vous voulez franchir le pas ; voici mon conseil . - Familiarisez vous avec les courbes de niveau sur les cartes au 25000 eme .
- Etudiez les courbes de progression des pressions en fonction de l'altitude .
- Au départ de vos randonnées prenez l'habitude de simuler les pressions que vous rencontrerez aux points repérables (col,refuge,ruine,croisement,..) de l'itinéraire .
-Achetez un altimètre basique qui vous donne bien la pression . C'est votre excellente connaissance de la méthode qui vous permettra d'être efficace, pas la sophistication de l'instrument .

Faut il acheter un altimètre pour randonner ? Si vous restez sur des petites randonnées dans la limite de cinq heures avec les arrêts, dans des dénivelés qui ne dépassent pas 600 voir 700m et à des altitudes maxima de 2200 à 2400m ou vous n'êtes pas loin des frondaisons . Si vous restez sur les sentiers balisés, l'altimètre ne s'impose pas ou alors il serait un complément agréable sans plus .

Si vous envisagez des sorties en haute montagne, au delà de 2400m en boucle pour des marches de 6h et plus hors arrêts avec l'éventualité de sortir des sentiers balisés . Alors votre altimètre sera un précieux assistant .

Enfin souvenez vous qu'aucun instrument n'est une sécurité absolue .

Avant de partir, il faut étudier sérieusement l'itinéraire, ne pas oublier la carte et la boussole . S'arrêter toutes les heures et prendre une minute pour confronter notre vision nouvelle du terrain à l'étude réalisée préalablement sur la carte . Certaines randonnées sont évidentes, d'autres sont un peu piègeuses, c'est trop bête de rater l'objectif parcque l'on a fait une simple erreur d'orientation .

Un peu de physique : La pression (P) est égale à l'altitude (Z), que multiplie la densité de l'air (d) et la force de gravitation(g) soit : P = d.g.Z On peut donc en déduire l'altitude, avec : Z = P / d.g En mesurant la pression P, on peut recalculer la densité ? (d = P / rT), ce qui permet alors d'en déduire l'altitude. Ainsi, l'altimètre est en fait un baromètre dont l'échelle de graduation est en mètres