se connecter
creer un compte
mot de passe oublié

Qu'est ce qu'on mange ?

Il y a quelques règles simples à appliquer :

Pas de déshydratation :

Pour une randonnée de plus de trois à quatre heures, vous aurez besoin de un litre et demi à deux litres d'eau par personne ; trois litres pour une sortie à la journée . Si vous vous arrêtez dix minutes par heure comme c'est la règle, réhydratez-vous lors de chaque pause .

Mettez aussi de l'eau dans votre véhicule . Vous pourrez boire un peu au départ, avant d'avoir soif et immédiatement à l'arrivée si vous avez épuisé votre stock d'eau . cela arrive plus souvent qu'on ne pourrait le croire .

Attention ,ne vous approvisionnez pas dans l'eau des ruisseaux, même en altitude, ces derniers sont souvent souillées par les animaux . Le cas échéant procurez vous un récipient -filtre ou des doses qui permettent d'éliminer les germes bactériens .

le bon carburant pour l'organisme :

Votre organisme aura besoin de glucides, des sucres lents et des sucres rapides . Pour les sucres lents, les pâtes, le riz, les fruits tel que les bananes, les céréales sont parfaitement adaptés .

Pour les sucres rapides, on cite souvent les fruits secs . Il existe actuellement des barres aux céréales et aux fruits secs facilement transportables, qui conviennent pour cet usage .

Il vaut mieux éviter les protéines et les graisses .(pas de pâté de campagne, saucisson, fromage ….)

Eviter les troubles digestifs ou gastriques :

Toute la difficulté est d'ingérer le bon aliment, au bon moment .Les sportifs disent généralement " dernier repas trois heures avant l'effort . En réalité, il est bon, dans les 48 heures qui précèdent d'augmenter la part de glucides à absorption lente comme les pâtes ou le riz, au détriment des protéines et des graisses .

Enfin, lorsque l'on s'approche de l'heure du départ, on peut augmenter (raisonnablement )la part de sucres rapides, que l'on prendra également raisonnablement et de manière échelonnée tout le long du trajet .